Bande dessinée à nez (II) : « Un rhume de cerveau » par Adel

Adel, « Un rhume de cerveau », Le Polichinelle, n° 11 du 21 février 1897. Source : Töpfferiana.

 

Sujet de prédilection de la caricature, faisant les frais des pires déformations grotesques, le nez se trouve régulièrement au centre d’histoires en images tout au long du XIXe siècle. « Bande dessinée à nez » débusque pour vous les plus belles apparitions nasales de la littérature graphique depuis Rodolphe Töpffer.

Une fumigation de guimauve, un lait de poule, une décoction de pavot… ces remèdes d’un autre temps ne sont plus guère utilisés aujourd’hui pour guérir un rhume. Quoi qu’il en soit, cette histoire nous offre un bel exemple d’hypertrophie nasale de saison ! C’est dans L’Eclipse du 13 mars 1870 que cette planche intitulée « Un rhume de cerveau » a fait sa première apparition. Son auteur, un certain Adel, n’est pas passé à la postérité.

Plus de vingt ans après sa publication originale, cette même planche fut reprise dans la revue pour enfants d’Ernest Flammarion, Le Polichinelle (« Journal humoristique de la Famille ») n° 11 du 21 février 1897. Ce journal n’hésitait pas à l’époque à republier des histoires en images assez anciennes. Elle porta ainsi à la connaissance des jeunes générations de la fin du siècle, les Aventures de M. Cryptogame de Rodolphe Töpffer dans sa version lithographiée et adaptée par Cham. Cette histoire publiée à l’origine dans L’Illustration en 1845 fit ainsi sa réapparition, sous le même format de strips en feuilleton, dans Le Polichinelle de décembre 1896 à mai 1897.

Mise-à-jour du 18-02-2010 : Cet article a été traduit en italien par Massimo Cardellini et est consultable sur son site : http://letteraturagrafica.over-blog.com/ (Merci à lui).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *