L’arroseur arrosé en Amérique

mickey-arroseur1934-mini« Mickey est bien puni », Le Journal de Mickey, n° 32 du 26 mai 1935


L‘arroseur frappe encore ! Nous venons de mettre à jour deux nouvelles versions de l’arroseur arrosé, gag viral par excellence, qui nous viennent des États-Unis. C’est la célèbre souris Mickey Mouse qui tient le rôle-titre dans la première. Intitulée « Wonderful Waterful », cette planche avec bulles est signée par Walt Disney, mais il s’agit d’un prête-nom car si ce dernier est bien le créateur du souriceau, cette planche est en fait l’œuvre d’un trio composé de Ted Osborne au scénario, Floyd Gottfredson pour le crayonné et Al Taliaferro pour l’encrage1.

Cette bande dessinée fut publiée pour la première fois le 14 octobre 1934 dans les sunday pages de la presse américaine (dont The Milwaukee Sentinel). A la suite, elle fut diffusée dans différents pays dont la France où cette histoire apparaît dans Le Journal de Mickey, n° 32 du 26 mai 1935 (version que nous reproduisons ci-dessus).

La seconde variante américaine de l’arroseur arrosé est un peu moins fidèle au scénario original, mais elle met également en scène des personnages populaires : The Katzenjammer Kids. Cette planche muette qui date des premières années de la série (qui existe encore aujourd’hui) est l’œuvre de Rudolph Dirks. Elle fut publiée le 21 janvier 1900 dans American Humorist, supplément dominical du New York Journal.

katzejammer-kids-arroseursRudolph Dirks, The Katzenjammer Kids, American Humorist, supplément dominical du New York Journal. Janvier 21, 1900.
Source : Germanic.ku.edu


Enfin, Leonardo de Sá nous signale que la revue Revista Moderna, distribuée au Brésil et au Portugal (mais aussi en France, sa rédaction étant localisée à Paris), reproduit dans son numéro 11 du 15 décembre 1897 la version de l’arroseur arrosé dessiné par Hans Schließmann pour le Fliegende Blätter en 1886.

arroseur-revista-moderna1897« Um regador entupudo », Revista Moderna, n° 11, 15 décembre 1897. Source : Senado.gov.br


Entre cette version, la première connue de ce gag, est celle avec Mickey Mouse publiée presque 50 ans plus tard, le nombre des vignettes a été multiplié par 3, passant de 4 en 1886 à 12 en 1934. On remarquera que, dans le même temps, la longueur du tuyau d’arrosage est restée sensiblement la même…


> Voir nos précédents articles sur les versions de l’arroseur arrosé : ici, et encore pour une version espagnole de 1886.

.

  1. Selon la fiche descriptive donnée par le site Inducks : http://coa.inducks.org/story.php?c=ZM+34-10-14. Merci à Leonardo de Sá pour son aide. []

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *