Tout Töpffer (ou presque) en numérique


Rodolphe Töpffer, page présentant les ouvrages de l’artiste
placé à la suite de l’Histoire d’Albert, Genève, 1845. Source : Gallica.bnf.fr

 

Il y a un an, à l’occasion du Festival de la bande dessinée d’Angoulême et de sa belle affiche dessinée par son président Art Spiegelman, nous remarquions la difficulté de trouver les versions numérique des albums de « littérature en estampes » de Rodolphe Töpffer. En conclusion, nous lancions un appel à tout éditeur, plate-forme ou site qui serait intéressé par la numérisation de cet œuvre. A-t-il été entendu ? Quoi qu’il en soit, Gallica a mis en ligne depuis novembre dernier sept de ces ouvrages provenant des collections du département des Estampes de la BnF. En voici la liste. « Va, petit livre, et choisis ton monde, … »

 

Histoire de Mr Jabot
Création : 1831. Date de première publication : 1833.
Version disponible sur Gallica : première édition, autographiée chez J. Freydig, à Genève, 1833.

 

Monsieur Crépin
Création : 1837. Date de première publication : 1837.
Version disponible sur Gallica : contrefaçon publiée par Aubert, Paris, 1839. Les pages de cet exemplaire, sans couverture, semblent ne pas avoir été coupées et assemblées.

 

Les amours de Mr Vieux Bois.
Création : 1827. Date de première publication : 1837.
Version disponible sur Gallica : Autographié à Genève, 1839. Seconde édition comprenant 22 dessins de plus que la version originale.

 

Monsieur Pencil
Création : 1831. Date de première publication : 1840.
Version disponible sur Gallica : première édition de 1840 autographiée par l’auteur à Genève. Lithographie de Schmid.

 

Le Docteur Festus
Création : 1829. Date de première publication : 1840.
Version disponible sur Gallica : première édition de 1840 autographiée par l’auteur à Genève. Lithographie de Schmid.

 

Histoire d’Albert
Création : 1844. Date de première publication : 1845.
Version disponible sur Gallica : Première édition de 1845 signée sous le pseudonyme Simon de Nantua. Autographiée par l’auteur à Genève. Lithographie de Schmid.

 

Histoire de M. Cryptogame
Création : 1830. Date de première publication : 1846.
Version disponible sur Gallica : Edition de 1846 éditée par J.J. Dubochet à Paris. Typographie Lacrampe et Cie. Version gravée par Cham et publiée à l’origine dans la revue française L’Illustration de janvier à avril 1845.

 

Les références de cet article proviennent de l’« Essai de bibliographie » de Pierre Cailler (extrait des Œuvres complètes de Rodolphe Töpffer, tome 11, Skira, Genève, 1945) que nous mettons à disposition en PDF ici.

> Voir les autres œuvres de Rodolphe Töpffer consultables sur Gallica : Essai de physiognomonie, Voyage autour du Mont Blanc, Nouvelles genevoises, Réflexions et menus propos d’un peintre genevois, etc.

.


Mise à jour du 29 avril 2013 :
La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image poursuit sa politique de numérisation du patrimoine de la bande dessinée avec la mise en ligne cette année de son fonds Töpffer. Ainsi, elle propose sur son site les albums de l’artiste qui furent réédités par l’éditeur parisien Garnier Frères à partir de 1860. Sont consultables : Monsieur Crépin, Histoire d’Albert, Histoire de Monsieur Vieux-Bois, Monsieur Pencil et Histoire de Monsieur Jabot.


Rodolphe‎  ‎Töpffer, Monsieur Crépin, Garnier Frères, s.d., pl. 3.
Source : (c) Cité internationale de la bande dessinée et de l’image.

image_pdfimage_print

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *